• Musique du moment : Kendrick Lamar - Backseat Freestyle 

    Humeur : Chaos psychologique

    Citation : Le temps, au fond c'est ça qui nous manque. 

     

    7 mois.

    Je vais devoir résumé 7 mois. Autant commencer maintenant alors !

    Juillet / Août : J'ai passé un des plus beaux étés de ma vie. Je vous conseille de voir mon précèdent article, où j'ai raconté plus en détails mes voyages, mes soirées etc. L'été me manque terriblement.

    Septembre : Je suis rentrée en 1ère L. En fait, je devrais dire 1ère ESL : Il n'y avait pas assez d'élèves dans la filière L pour en faire une classe, alors nous avons été mélangé avec des élèves d'ES. Au début, j'étais vraiment très très déçue de ma classe. Je n'avais pas vraiment de super bons potes à moi, juste des connaissances. Je me suis donc évidemment rapprochée d'eux, et je ne le regrette absolument pas ! La plupart étaient des potes d'enfances, donc j'ai pu renouer les liens. Je suis vraiment contente de ma classe, ils sont tellement drôles et adorables. Surtout drôle. J'ai fait de très bonnes rencontres, vraiment. 

    Pour ce qui est du lycée... wahou. Y'a eu un changement incroyable. Je ne parle pas du "bâtiment", mais de l'ambiance. Je ne sais pas, c'est vraiment très différent de l'année dernière, je ne serais pas vous dire si je préfère l'ambiance actuelle ou pas. C'est...perturbant. 

    Octobre / Novembre : Ce sont les moments que j'ai préféré, je n'ai que des bons souvenirs de ces deux mois. Il faisait beau (oui, en Novembre oui) et la vie était plutôt simple, sans prise de tête. Et, c'est à ce moment là que j'ai rencontré mon copain actuel, Adrien. Bon, ma vie amoureuse n'a pas toujours été très facile. Je suis sortie avec un mec (bon, autant le dire tout de suite, c'était un connard) l'année dernière pendant 4 mois, ça c'est mal finit. Mais avec du recul je n'étais pas tomber amoureuse, c'était juste des sentiments. Bref, revenons à nos moutons. Donc, il s'avère qu'Adrien était dans la même classe que moi, en filière ES. Déjà, dès le début de l'année, je le trouvais, comment dire, plutôt pas mal. Mais c'est le genre de mec où tu dis "hm, moi et lui, ensemble ? Hm non jamais". Ce n'est pas que je n'avais "pas confiance en moi" pas du tout, c'est juste que voilà, faut dire ce qui est, il attirait la plupart des filles du lycée. Il a 18 ans, et s'est ré-orienté en 1ère ES (d'où son âge) C'était un pote à une amie commune, qu'on appellera "M", qui est également dans notre classe, et qui maintenant fait partie de mes plus proches amie. On s'est connu comme ça, on était dans la même classe et on avait des amis en communs. On se parlait de temps en temps, bref, on commence par être potes, et on s'est rendu compte qu'on avait beaucoup de choses en communs, une vie amoureuse décevante, un style musical plutôt similaire,vouloir une carrière dans le domaine cinématographique... des petites choses qui nous ont rapprochés. On a commencé par parler par message (bon je raconte d'une manière assez ridicule, pardonnez moi) et j'essayais de ne pas me faire de film, qu'après tout on était juste "pote" (j'avais peur d'être une nouvelle fois déçue) mais à l'évidence, c'était bien plus que de l'amitié. On se cherchait tout le temps. On est allée au resto gentleman et lorsqu'il m'a ramené chez moi, on s'est embrassé.

    C'est vraiment bizarre à raconter, et oui, je raconte mal. Avouez on dirait un roman à l'eau de rose.

    Pour décrire notre relation... Bah on dirait des enfants quoi. Ahah, on a une relation plutôt comme des "meilleurs potes" vraiment, il n'y a aucunes gènes, on fait beaucoup de chose ensemble (tu m'enlèves ce sourire pervers de ton visage tout de suite), c'est la première fois que je tombe amoureuse. On part deux jours en amoureux pendant la semaine. 

    Mon dieux, faut vraiment que j'arrête, sachez que je ne suis absolument pas le type de fille hyper niaise, mais bon, faut dire ce qui est, c'est comme ça. 

    Je suis aussi allée à mon premier festival avec une amie : ah, j'aime tellement ! Il y avait une super bonne ambiance. 

    Novembre / Décembre : Élue plus belles fesses des premières. Voilà un peu la mentalité de mon lycée, et le "titre" que j'ai "reçue". C'est dommage qu'on accorde plus d'importance au physique qu'a l'intelligence et la culture de nos jours. Je le prends de manière humoristique bien sur, sachant que ce sont des potes à moi de terminal qui me l'ont fait savoir. Boh, c'est bon délire, et puis, on s'en fou. Donc Décembre, l'hiver, tout ça tout ça. Autant dire que j'ai passé un Noël assez... nul, et l'hiver, qui était une de mes saisons préférées, a été une saison pas très joyeuse. Je ne saurais dire pourquoi, mais j'ai pas gardé de super bons souvenirs, il faisait froid, mais pas de neige voilà. Par contre, mon nouvel an c'est super bien passé. Je l'ai passé avec mes potes de terminal chez Iliès ainsi qu'avec Zoé et Justine, mes meilleures potes. J'ai passé une super bonne soirée, peut-être un peu trop alcoolisée. 

    Janvier / Février : Ça a été la période la plus dure de ma vie, c'était horrible. J'ai eu une colique néphrétique : un calcul rénal. Lundi 5h du matin, direction l'hôpital. La douleur était vraiment horrible, je n'arrêtais pas de pleurer et de bouger dans tout les sens. C'est une des douleurs les plus violentes. C'est assez surprenant à mon âge, mais ça arrive. J'ai raté 10 jours de cours : j'avais encore quelques douleurs, et j'étais extrêmement fatiguée, une douleur comme ça, ça laisse des séquelles. Donc je suis restée 10 jours chez moi, seule, j'avais l'impression d'être asociale. Heureusement que j'avais Internet pour parler à des potes et que mon copain venait me rendre visite. 

    J'ai eu pas mal de problèmes psychologiques aussi. L'année dernière, je me suis fait un traumatisme crânien, à une soirée, et depuis j'ai des périodes de déréalisation / dépersonnalisation. J'ai passé pas mal de tests, de scanners etc. Pour moi, ces troubles sont dû à cette chute, d'ailleurs j'ai une calcification à l'arrière du crâne (rien de grave, c'est juste l'os qui est endommagé à cause du choc). Ces troubles sont justes...horribles. Vous avez l'impression d'être dans un rêve, détachez de la réalité, d'être dans un "autre monde". Vous vous posez des questions existentielles complètement stupide : "Est-ce que c'est vraiment ma main que je vois ?" "Est-ce que tout ça n'est pas qu'une projection de mon cerveau ?". C'est juste horrible, vous vous levez le matin sans vraiment savoir pourquoi, à quoi tout cela rime, vous êtes totalement perdue, et vous vous sentez horriblement seule. J'ai passé un mois comme ça, à pleurer tout les soirs dans mon lit, à devoir partir du lycée parce-que je faisais des crises d'angoisses. Ah oui, j'ai eu des crises d'angoisses aussi. De très grosses crises.

    Pour tout vous dire, je pense savoir à quoi cela est dû. En début d'année, j'ai fait un bad trip. Oui, j'ai consommé des substances illicites, et je peux vous dire que je ne le referai jamais. Ce n'était pas la première fois, mais mon corps et mon esprit à très mal réagis : j'avais l'impression que j'allais mourir, je ne savais plus où j'étais, j'étais perdue. Ah oui, j'étais au lycée. Bref, j'ai accumulé les erreurs. Depuis, je fais des crises d'angoisses. Je pense que le bad que j'ai fait à déclencher ces crises d'angoisses. Depuis je vois une psy pour m'aider à aller mieux, parce-qu'autant vous dire que quand vous êtes dans cet état de désespoir intense, beaucoup d'idées noires vous traversent l'esprit. Je n'ai jamais été comme ça, j'ai toujours été la fille souriante, toujours heureuse. J'ai l'impression que ça va mieux, mais si jamais je replonge, je devrais prendre des anti-dépresseurs. 

    Pendant deux mois j'ai été au fond du gouffre, et si je n'avais pas eu ma famille, mon copain et mes potes, je ne sais pas ce que je serais devenue. Je suis encore en dépression, mais ça commence à aller mieux, même si j'ai des crises d'angoisses de temps en temps. 

    Si j'ai un conseil à vous donnez, ne touchez jamais à la beuh (marijuana, marie-jeanne appelez ça comme vous voulez) franchement c'est de la merde. Honnêtement, si je regrette une chose dans ma vie c'est ça, ça me pourrit mon existence. J'espère pouvoir bientôt redevenir 'moi-même", d'être à nouveau la fille souriante et heureuse, qui ne se prends pas la tête.

    Février : J'ai dû rendre mon TPE, que j'ai disons presque fait toute seule puisque les personnes de mon groupe étaient vraiment inactives, bref, je suis assez dégoûté de m'être tout tapé toute seule, mais au moins j'ai bien bossé. J'ai eu mon bac blanc de français et de science : ça c'est plutôt bien passé je pense. Je suis actuellement en vacance, et ça fait un bien fou. Par contre j'ai vraiment rien foutue, va falloir que je commence à bosser ahah. 

     

    Bref, j'espère que les mois prochains vont êtres meilleurs !

    xoxo,

    K.

     

    PS : désolée pour les fautes orthographes ! 


    2 commentaires